Né en 1996, ​Arnow​ de son vrai nom Arnaud Dousse publie ses premières BD dès l’âge de 8 ans dans les journaux fribourgeois L’Objectif et La Gruyère.

Il signe en 2005 avec Luis Vega ​Trop cool ma planète, une BD qui sensibilise les jeunes à l’environnement et au respect. Arnow continue de publier entre son entrée au cycle et sa fin d’apprentissage à ​eikon​ 4 albums: Klaxon, Les Nains, Crayons et vibrations, puis Issue de secours.

Passionné également de musique, il gratte sur sa vieille Fender Telecaster des morceaux de blues­rock­psyché avec son groupe ​Yorksh!re​.  

Il est follement amoureux des grosses dames de Robert Crumb et passionné par les hachures labyrinthiques de Maître Franquin. 

Bon guitariste mais piètre rock star, il a décidé de gratter le papier plutôt que la guitare. 

Retrouvez son travail sur l’internet : ​arnauddousse.tumblr.com 

Philippe Gallaz, de son faux nom Berger, dessine un petit mickey longiligne répondant au doux nom de Zono.

Ce néo-armailli est-il son double de papier, sa madeleine de Proust ou son bras d’honneur à Thanatos?

Vous le saurez en lisant Henriette du Crâù, tome 1, Boubi s’embrouille, sortie le 30 septembre 2016 et tome 2, La fille de l’ogre, sortie en 2017.

Sur les interwebs: www.zonoleberger.ch

 

Né le 26 septembre 1961 à Fribourg.

Profession officielle de base mécanicien-électricien. Mais surtout autodidacte touche-à-tout, mon métier préféré.

Dessinateur de presse (L’Objectif, le Semeur, le Nord vaudois, Coopération…)
Dessinateur BD – Réalisation de court-métrages (Le Rieur aux Anges…)
Sonorisateur (La Spirale).

Et peut-être mon plus beau métier, me réaliser en harmonie avec ma conscience au long d’une vie pleine de surprises, de fausses croyances et de vrais bonheurs. Au plaisir de vous y croiser.

 

Dès sa plus tendre enfance il est biberonné avec le journal de Tintin, de Spirou et les BD petit format vendues en kiosque. Il prend conscience de sa véritable passion pour le 9e art lorsqu’il reçoit son premier album d’Astérix le Gaulois et de Tintin.

Féru de bandes dessinées, de romans policiers Anglo-saxon, de littérature et de cinéma populaire il est également passionné d’Histoire et de cuisine ainsi que des bonnes choses de la vie.

Marié, deux filles et quatre petits-enfants, il exerce la profession de facteur ; ce qui lui fait dire ironiquement à qui veut bien l’entendre que c’est un "homme de lettres".

En 1992, sur un grain de folie, il fonde le festival international de la bande dessinée BDmania.ch Belfaux-Corminboeuf dont il assure la présidence pendant 26 ans.

Okla Noodle est le premier ouvrage du jeune scénariste!

Né à Châtel-St-Denis, Cyril grandit à Attalens où, durant une scolarité obligatoire assez laborieuse, il développe une fibre artistique vivace (dessin, peinture, bricolage, théâtre). C’est donc tout naturellement qu’il débute sa formation professionnelle à l’école d’arts appliqués de Vevey. Une première expérience qui tourne court.

Peinant à trouver sa voie, il enchaîne avec quelques tentatives erratiques et avortées d’apprentissage : décorateur, puis sérigraphe, avant de découvrir enfin la filière (alors naissante) de concepteur en multimédia à l’école d’arts et de communication de Lausanne (aujourd’hui ERACOM), où il obtient son CFC.

Il cultive alors sa passion pour le cinéma, les courts-métrages, ainsi que son intérêt particulier pour l’Histoire de l’art et les travaux manuels type sculpture. C’est également sur les bancs de l’ERACOM qu’il est initié aux mystères de la dramaturgie et de la narration. Cette révélation s’accompagne d’une pratique assidue du dessin en autodidacte, accompagnée d’une fascination quasi suicidaire pour la bande dessinée : "On dit d’elle qu’on ne peut pas en vivre… alors je vais en mourir !"

Depuis une dizaine d’années, il travaille en tant que graphiste et développe une activité d’illustrateur indépendant.

Il est également collaborateur au Cinéma Sirius de Châtel-St-Denis et membre de la troupe de théâtre "Les Culturés" à Châtel-St-Denis.

 

David Brülhart (1979), graveur et plasticien fribourgeois, co-fondateur de l'Atelier Tramway, explore la mémoire et la disparition au travers d'expositions et de publications. Son travail a été présenté dans des centres d'art nationaux, des espaces Off ainsi que des galeries en Suisse Romande et à Paris. Après Corps Carbone en 2012, premier roman graphique sorti chez Hélice Hélas, dont il signe les textes et les images, il  publie en septembre 2016 La Vie Sauvage en collaboration avec Tony O' Neill (USA).

Touche à tout mais pas à n’importe qui, Philippe Baumann alias Debuhme, navigue entre le dessin de presse (Vigousse, SEPT.info), l’illustration et la bande dessinée. 

En attendant de trouver un métier convenable comme banquier monopoly ou chauffeur de pédibus, il ronge ses mines en étalant son encre de chine à l'Atelier Tramway, ou en mettant à jour son blog.

Il publie en 2015, aux éditions Fleurs Bleues, Madame Bigote

Fanny Dreyer est née en 1987 en Suisse mais vit et travaille à Bruxelles depuis plusieurs années. Elle sort diplômée en illustration de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles en 2012 et depuis multiplie les projets artistiques: illustration pour la presse, pour les agences de graphismes et le domaine culturel, réalisation de petits films d’animations, ateliers pour enfants et surtout illustration de livres jeunesse.

 

Né en 1971, Frédéric Michaud vit et travaille à Fribourg. Après quinze ans passé derrière le chevalet, il se lance dans l’illustration où il officie dans le dessin de presse et l’illustration pour le compte de différents titres suisses et français, (L’Hebdo, NEON, Sciences Critiques, La Gruyère,  Le Sept, Tout Compte Fait, etc...) Auteur d’affiches et de de sérigraphies à caractère onirique et psychédélique, il collabore régulièrement à divers projets éditoriaux pour des institutions et associations.

Ludo Hartmann est passionné de dessin depuis son plus jeune âge. Suite à un stage en entreprise de Multimédia, il ajoute la peinture digitale et le dessin vectoriel à ses outils de création. En 2003 il crée sa propre raison individuelle spécialisée dans l’illustration et le graphisme.

Fribourg reste un des thèmes privilégiés de l'illustrateur. Représentée comme décor pour des cartes de voeux, stylisée pour des affiches ou destructurée pour des expositions, la ville des Zaehringen est une inépuisable source d'inspiration.

Lorsque les deux dimensions du dessin ne suffisent plus à représenter une idée, il a recourt à la troisième dimension des pop-up.

 

Graphiste, autrice de bande dessinée, vidéaste... peu importe l’étiquette qu’on lui donne, ce que Maou aime c’est partager ses observations de la vie quotidienne, faire voir les choses sous un autre angle et surtout faire rire les gens. Pour reconnaître son travail, c’est facile, ses personnages sont des animaux!

Lauréate du concours Dessinateurs de demain à BD-FIL en 2013, Maou publie HEJ! aux éditions Hélice Hélas, en 2016. Elle y raconte ses aventures en tant que caissière à Ikea, puis s’attaque au monde du sport avec La Fédération, en 2017. En février 2019, elle publie L’expédition, un fanzine qui raconte son périple en tant que bénévole sur un bateau pour aider le recensement des cachalots en mer Méditerranée.

Solidement implantée dans le paysage vaudois et romand, Maou est membre du collectif La Bûche depuis sa fondation en 2014, participe à divers fanzines, expose régulièrement ses travaux depuis plus de 10 ans et est lauréate de plusieurs prix, dont deuxième prix du concours de dessin Au temps du coronavirus, décerné par le Musée des beaux-arts du Locle, Le Temps et Chappatte. Meilleur projet de bande dessinée du mois avec La Fédération. Prix décerné par Culture BD sur la plateforme de crowdfunding Ulule. Deuxième prix à l’innovation avec le projet Toujours Là, décerné par la HES-SO.

Marc Boivin est un humoriste et auteur fribourgeois. Il a publié trois recueils d’aphorismes comiques (Liste de listes, Suite de listes et Queue de listes, tous trois aux éditions Faim de Siècle). Il est connu du grand public comme l’un des membres des Dicodeurs, diffusée sur RTS la Première. Il fut aussi l’un des auteurs de la série télévisée Le petit Silvant Illustré.

Il a publié, en 2015, Planches à ressasser, aux éditions Fleurs Bleues.

Médias

Photo (300dpi) - Crédit: Charly Rappo

Connu pour ses portraits au crayon, Marc Stanca se lance désormais dans la bande dessinée avec un rêve: sortir son propre album. 

Gagnant du prix public du Concours Jeune Talent du festival BédéMania en 2012, il s’exerce depuis dans le domaine de la BD tout en peaufinant son style de dessin durant son temps libre.

Mister P (Fabien Page de son vrai nom) n'est pas né avec un crayon à la main, sans quoi sa mère aurait beaucoup souffert. Cela ne l'empêche pas de dessiner, tout le temps et très bien. A l'aise avec un Pentel, un pinceau ou un crayon, il s'aventure dans de nombreux styles.

En 2010, il rencontre Saint Georges, avec qui il publie, un an plus tard, leur premier ouvrage commun, Saint Georges et le Dragon, aux éditions Faim de Siècle. Il fonde, toujours avec Saint Georges, les éditions Fleurs Bleues en 2012.

Olivier Zappelli, peintre et dessinateur Fribourgeois, est réputé dans les milieux de l’art fantastique européen, régulièrement exposé en Suisse et à l’étranger. Il se dirige actuellement vers le Pop Art. Ses toiles colorées témoignent d’une très grande maîtrise technique ainsi que d’un sens du détail et de l’humour, qu’il met aujourd’hui au service de la bande dessinée.

Il a publié, en 2015, Planches à ressasser, aux éditions Fleurs Bleues.

Photo (300dpi) - Crédit: Franceso Ragusa

Résident de l'Atelier Tramway, et cofondateur du magazine Torchon, Rustre dessine et écrit son nom partout… et avec n’importe quoi! 

Adorateur du vandalisme, de la viande saignante et du grand Robert Crumb, Lucien Cosandey communique mieux avec ses visuels percutants qu’avec sa gueule pleine de moustache et de bière sans alcool.

Il a publié, en 2015, Madame Casse-Couilles, aux éditions Fleurs Bleues.

 

Fût une époque où Saint Georges (Florian Cuennet) écrivait beaucoup. Il n'a heureusement jamais été publié, jusqu'en 2011, avec Saint Georges et le Dragon (éditions Faim de Siècle), une oeuvre magistrale, évidemment, illustrée par son compère Mister P, avec qui il fonde, en 2012, les éditions Fleurs Bleues.

Vianney Magos est un illustrateur belge. Après avoir passé trois ans comme père au foyer, et fort de cette expérience, il sort son premier album chez Fleurs Bleues au printemps 2014: Les aventures de Mr. Tucru, directement inspirées de cette période bénie de sa vie.

Aujourd'hui libéré des contraintes des couches, il continue à réaliser des illustrations et des projet de bande dessinée, notamment avec son scénariste et néanmoins ami Mister P.

Panier

Pas d'article dans votre panier

Devise

Meilleures ventes